La CFLEDD a participé au forum de Tunis sur l’égalité de genre

Soutenons la cfledd

C’est du 24 au 26 Avril 2019 que Mme Chouchouna LOSALE chargée de programme de la CFLEDD et experte genre du Groupe de Travail Climat REDD (GTCRR) a participé au forum de Tunis organisé en partenariat avec le Gouvernement Tunisien et l’Agence Suédoise de Développement International, et des entités du système des Nations Unies en Tunisie (PNUD & ONU Femmes).

Ce Forum de Tunis a eu lieu un an avant le 25e anniversaire de l’adoption de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing (Beijing+25), ainsi qu’un an avant le 20e anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, qui encadrent la protection, le respect des droits fondamentaux et l’engagement des femmes en matière de paix et sécurité. Et également avant la présentation du premier Rapport Mondial sur le Développement Durable au sommet d’automne sur les ODD (Objectifs de Développement Durables) et ça été une occasion d’intégrer et de relier les éléments clés de ces processus et de souligner le rôle important que la société civile peut jouer.

L’UNFPA Tunisie a organisé son side event sous la thématique des violences fondées sur le genre. De l’autre côté l’Agence de Protection et d’Aménagement du Littoral (APAL) et le PNUD ont organisé un side event intitulé  » Témoignages autour du Rôle des femmes dans l’adaptation côtière au Changement Climatique ».

Le Forum de Tunis était à la fois transversal et intégral, ainsi que concret et opérationnel. Les différents side event ont servis d’un cadre d’opportunité pour poursuivre les différentes initiatives, les engagements et les partenariats issus du Forum de Stockholm sur l’Egalité de genre en avril 2018.

Les objectifs poursuivis lors de ce forum étaient :

  • de comprendre et développer le lien entre le genre et le changement climatique ;

  • de maitriser la prise en compte de l’approche Genre dans la stratégie et les programmes d’adaptation au changement climatique dans les zones côtières ;

  • de montrer l’importance du rôle des femmes dans la réponse de la communauté face aux défis que représentent les risques climatiques.

C’est ici l’expérience de la RDC qui a été présenté avec le projet  de la CFLEDD primé à la COP 24.

Le Forum mondial sur l’égalité des sexes, dont la deuxième édition a été organisée en Tunisie, a appelé à l’adoption d’une approche globale qui prend en considération le genre social et permet l’accès des femmes aux divers domaines, a déclaré la ministre de la Femme, de la Famille, de l’enfance et des séniors, Naziha Laabidi, lors de la clôture des travaux du forum au Palais des congrès de la capitale.

De son côté, le coordinateur résident de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en Tunisie, Diego Zorrilla, a indiqué que les recommandations issues du Forum mondial sur l’égalité des sexes, est à même d’instaurer le principe de l’égalité des chances homme/femme dans les différents domaines, soulignant que la réduction des parités entre les deux sexes et l’activation des mesures juridiques visant à promouvoir les droits de la femme sont de nature à contribuer sensiblement à l’instauration de la paix et de la sécurité et à réduire les inégalités sociales et économiques à travers le monde.

Pour sa part, la ministre d’Etat suédoise chargée de l’égalité des sexes, a qualifié de “réussie” la deuxième édition de ce forum qui a permis, a-t-elle dit, d’échanger les expériences entre les participants (représentants des gouvernements, de la société civile, du secteur privé ainsi que les organisations régionales et internationales) en matière d’égalité des chances entre les sexes.

Enfin, le forum était une occasion de mobiliser les femmes et les hommes champions de l’égalité de genre au sein des Parlements, des Gouvernements nationaux, régionaux et locaux et de la société civile et de renforcer leur voix, leur travail en réseau et leur plaidoyer afin que les engagements internationaux deviennent réalité sur le terrain du mondial au local.